CTA : Centre de technologies avancées en automation. Notre école dispose d’un nouvel équipement de pointe !

Au printemps 2007, le Gouvernement de la Communauté française lançait un appel à projets auprès des écoles secondaires qualifiantes pour la labellisation de Centres de Technologies avancées.

L’Institut Saint-Laurent, dont l’identité industrielle est très forte, a mené la réflexion, notamment au travers de contacts avec Agoria Liège-Luxembourg, sur les besoins de notre région, en complémentarité avec l’offre des Centres de compétences, Technifutur et Formalim en l’occurrence. Parmi les idées émises, l’injection plastique liée à l’automation est apparue comme une piste à suivre.

_DSC9184

Dès le départ, nous avons opté pour 3 dimensions fortes

  • La possibilité que cet outil de formation concerne un grand nombre de profils professionnels, tant dans le monde scolaire que dans les secteurs industriels (secteurs mécaniques et électrotechniques)
  • Le souci de concevoir un outil original qui n’ait pas d’équivalent dans l’ensemble de la Communauté française (des mini-usines existent dans le Hainaut, à Virton et à Verviers)
  • La volonté que le CTA en projet puisse fonctionner de manière indépendante de notre école, pour remplir pleinement ses fonctions de sensibilisation à la technologie et d’accueil des publics non scolaires.

_DSC9161

Notre projet a été sélectionné au printemps 2008 avec une trentaine d’autres en Communauté française. Au bout de quatre années de travail, il est enfin opérationnel : Il a été inauguré en mai 2012.

Cette mini usine, entièrement automatisée, servira à la fabrication de jetons en plastique blancs et de couleurs, jusqu’à l’envoi vers un client éventuel en passant par toute une série de conditionnements.

La firme française BEMA, spécialisée dans ce domaine, a remporté le marché européen lancé le 21 décembre 2010. Le matériel a été livré le 26 mars 2012.

La somme totale investie dans notre mini-usine est de 880 000 euros

  • L’aménagement des bâtiments : 181.000 Euros
  • La chaîne de production, l’informatique, outillage mécanique et électrique, compresseur, le mobilier et les tableaux interactifs soit 699. 000 Euros

Auxquels viennent s’ajouter 140 000 euros

  • Apport de partenaires industriels : 110.000 Euros
  • Apport de l’école : 30.000 Euros

Le Centre de technologies avancés s’inscrit dans la réalité industrielle moderne de notre région. Les systèmes automatisés sont présents dans toutes les entreprises de pointe, dans la logistique.

Il doit permettre d’organiser des formations diversifiées et accessibles à tous les étudiants concernés.

Nous formons le voeu qu’il contribue à créer un nouvel élan en faveur des métiers industriels qui ont encore un bel avenir dans notre région.